A360 Collaboration for Revit-Worksharing (C3A)

  •   27-01-2017
  • Jos Vandamme
Revit dispose d’un système très efficace permettant à chacun de voir les modifications des autres membres dans sa propre version.
Avec le nouveau service C4R d’Autodesk, il devient très facile de lier les équipes de projet via un accès aux données du projet BIM centralisées dans le Cloud.
Grâce à Revit-Worksharing, chaque utilisateur travaille dans son propre fichier local et Revit s’occupe de la synchronisation avec le fichier central.

Revit-Worksharing, ou la collaboration de projet dans Revit, est une méthode de travail où plusieurs utilisateurs collaborent sur un fichier de projet commun. En travaillant dans une telle équipe de projet, les utilisateurs n’ouvrent pas simultanément un même fichier Revit mais plutôt un fichier central commun qui sera ouvert indirectement via une copie locale. Chaque utilisateur travaille ainsi dans son propre fichier et Revit s’occupe de la synchronisation.

Après le chargement local des modifications depuis le fichier central, un utilisateur peut voir immédiatement les modifications des autres membres de l’équipe dans sa propre version du fichier. Revit dispose pour cela d’un système très efficace avec des espaces de travail à disposition mais mettre en place une telle collaboration de projet dans une équipe exige avant tout un sérieux travail de préparation, avec une vision sur les possibilités et des accords relatifs à l’utilisation pratique souhaitée. Cela dépend beaucoup de la taille du projet, de la taille de l’équipe, de la fonction des membres de l’équipe, et naturellement aussi de l’infrastructure de réseau disponible. Il y a différentes méthodes de travail possibles : la collaboration de projet « transparente » ou bien « explicite » (avec un schéma des rôles et une description des tâches spécifiques par membre), ou encore une combinaison des deux… En fonction de la forme de collaboration souhaitée, un workflow adapté doit être mis en place.

La méthode de travail « Revit Worksharing » dans un réseau local est déjà utilisée par beaucoup mais au début de 2016, Autodesk a lancé « A360 Collaboration for Revit in the Cloud » : les équipes de projet peuvent maintenant collaborer sur différentes localisations assez simplement et très efficacement via un fichier central Revit dans le Cloud ! Une telle collaboration pouvait déjà se faire avec "Revit Server", mais cela représentait un coût à ne pas sous-estimer concernant le hardware, le software et le support IT sur un « serveur Windows dédié ». Avec cette nouvelle A360 C4R (Collaboration for Revit), tout cela est devenu beaucoup plus facile et plus efficace.

 

Options de Revit pour l’accès à distance

Il y a une demande croissant rapidement pour pouvoir appliquer des services de type Revit-Worksharing à partir de plusieurs localisations dans différentes sociétés et ceci peut se faire par Remote Access. Il s’agit d’un accès à un ordinateur distant, par exemple en obtenant l’accès à la connexion Internet d’un ordinateur éloigné. La plupart du temps cela s’accompagne d’une liaison par VPN (Virtual Private Network) entre l’hôte et le PC distant. Un VPN est un réseau de données en propre et fermé qui utilise un réseau public sous-jacent comme l’Internet. Le VPN vise par exemple à accorder aux travailleurs à domicile (qui ont déjà une liaison Internet) un accès à des services déterminés qui sont normalement disponibles uniquement à partir de l’emplacement du réseau local. L’objectif est de faire usage à partir d’une autre localisation d’un réseau d’entreprise avec les applications et les informations qui y sont présentes.

 

Revit Server

Revit Server, disponible en standard avec une licence complète de Revit, rendait déjà la collaboration possible à travers un WAN (Wide Area Network, avec des raccordements pouvant se situer géographiquement loin les uns des autres), avec l’expérience utilisateur (concernant la vitesse entre autres) d’un LAN (réseau local entre ordinateurs à l’intérieur d’un même bâtiment). Il fallait pourtant pour cela aussi un serveur hardware spécifique, donc un coût à ne pas sous-estimer concernant le hardware, le software et le support IT sur un « serveur Windows dédié ». Cette méthode étant de plus destinée à un « simple domaine » et non pas à la collaboration entre différentes entreprises (entre autres à cause des ennuis de sécurité).

 

Remote Desktop

Il s’agit de la prise en main complète d’un PC à distance incluant l’utilisation du clavier et de la souris. Ceci est aussi une alternative immédiate possible pour pouvoir utiliser Revit (ou un autre logiciel) à distance. Le bureau à distance est inclus et déjà prévu par Windows et il est fonctionnellement très complet mais les différentes fonctions sont totalement disséminées dans Windows. De plus, il faut chercher un peu par soi-même comment cela fonctionne. Le RDP fonctionne en effet moyennement en standard et initier une session dure longtemps. Des outils spécifiques au Remote Access ont donc été édités pour optimaliser ce processus. Pour optimaliser cette méthode, diverses solutions sont donc disponibles.

Quelques grands bureaux, en Flandre également, ont déjà leurs propres serveurs très puissants et opérationnels, avec lesquels ils proposent aux collaborateurs de tels « Desktop-as-a-Service », afin qu’ils puissent travailler à domicile à partir chaque appareil. Les collaborateurs ont ainsi accès aux modèles BIM Revit, également durant les réunions et même sur une tablette-PC ou un iPad, ou encore sur Smartphone (pour simple consultation). Cette facilité de bureau à distance avec Windows et/ou Citrix Servers est également proposée par certaines sociétés en tant que “Desktop-as-a-Service” via Internet, avec des facilités très spécifiques au BIM avec Revit … mais nous supposons que cette technique sera mise en place d’ici quelques années par d'avantage de sociétés (en interne également par les grands bureaux d’architecture ayant leurs propres collaborateurs de service-IT). Le coût de tout cela n’est certainement pas à sous-estimer…

 

A360 Collaboration for Revit (C4R)

Avec ce nouveau service C4R d’Autodesk, il devient tout à coup très facile de lier les équipes de projet via un accès centralisé aux données du projet BIM dans le Cloud (dans un fichier Revit central). Un « Communicator for Revit » intégré facilite le tchat synchrone/simultané entre les utilisateurs. Ils ne sont pas liés à un système spécifique à un lieu : l’accès est assuré via le login A360 Team à partir de n’importe quel emplacement. Ce service n’a pas besoin de son propre serveur : pas de coûts d’acquisition, d’installation et d’entretien de serveurs dédiés ! Ce service Autodesk est seulement disponible depuis janvier 2016 en Europe, et il est limité aux versions les plus récentes 2015 ou 2016. Il y a de simples frais d’abonnement exigés pour chaque utilisateur qui veut en faire usage.

Le processus « Starting Worksharing … » + « Uploading model to A360 », sur base d'un projet exemple (le bâtiment de C3A dans Revit - 40 Mb environ), puis « Saving to Local Cache », dure à peine 3 minutes (à partir d’un PC de C3A avec une connexion Internet Telenet Fibernet XL …). Encore plus rapide que Dropbox !
La réouverture du fichier « C3A-gebouw_CentralFileInTheCloud.rvt » se fait via la version locale en cache et est ainsi quasiment aussi rapide qu’ouvrir un fichier local.

 

Des workshops C3A dès le lancement

En février 2016, quelques workshops « Revit-Worksharing » ont été organisés pour les membres du Userclub C3A afin de leur donner le détail des possibilités. Après une mise en place très pratique et le test de Revit-Worksharing dans un réseau local, il leur a été démontré que c’est maintenant devenu possible depuis différents emplacements.

Ces workshops se sont terminés avec quelques exemples issus de la pratique où Revit-Worksharing a déjà démontré ses qualités et avec quelques considérations sur divers aspects de la collaboration BIM, tels qu’un « BIM Execution Plan » et une convention BIM, ainsi que sur les Standards Revit à venir. Depuis, quelques équipes appliquent déjà cette collaboration « A360 for Revit », et les retours d’expérience sont extrêmement positifs !

 

Pour plus d’informations :  http://www.c3a.be/nieuws/c3a-wijzer/a360-collaboration-revit-worksharing

 

Partenaires associés

Infolettre

Le meilleur de BIMtonic, directement dans votre boîte mail